Mesurer et vérifier la fréquence cardiaque

Lors des bilans de santé, la fréquence cardiaque est souvent mesurée en vérifiant le pouls. L’examen du pouls permet de vérifier le fonctionnement du cœur en examinant la rapidité et la régularité de ses battements. La fréquence cardiaque est généralement mesurée en nombre de battements de cœur par minute. Lors d’un battement de cœur, les vaisseaux sanguins du corps se dilatent et chaque pouls correspond à un battement de cœur.

Mesurer et vérifier le pouls

L’objectif de la mesure de la fréquence cardiaque est généralement de détecter une fréquence cardiaque excessive ou une fréquence cardiaque déviante et irrégulière. En plus de l’examen de la fréquence cardiaque, une pression artérielle approximative peut également être estimée en mesurant la force du pouls.

Où mesure-t-on la fréquence cardiaque?

La façon la plus courante et la plus simple de vérifier le pouls de soi-même ou de quelqu’un d’autre est d’utiliser ses doigts. Ensuite, aucune autre aide n’est nécessaire et le résultat sera fiable à condition que ce soit fait correctement. Le pouls peut être vérifié en position debout, assise ou couchée.

À l’intérieur du poignet se trouve une artère appelée artère radiale (artère radiale) et il est courant de sentir le pouls à cet endroit. L’artère radiculaire court le long du côté du pouce du poignet et c’est là que l’on peut souvent sentir un pouls fort.

Il est également courant de vérifier le pouls au niveau de l’artère carotide, qui est située près du cou. D’autres endroits où le pouls peut être mesuré sont par exemple au niveau de l’artère fémorale dans l’aine, au pli du genou ou sur le pied.

3 étapes faciles pour vérifier le pouls sur soi-même

  1. Placez un poignet dans la paume de l’autre main. Assurez-vous que votre corps est en position de repos si c’est la fréquence cardiaque au repos que vous voulez mesurer.
  2. Utilisez votre majeur et votre index pour trouver l’artère qui longe l’avant-bras du côté du pouce. N’oubliez pas de ne pas pousser trop fort ni de serrer tout le poignet.
  3. Comptez le nombre de battements de cœur en une minute complète et n’hésitez pas à utiliser une horloge pour obtenir une réponse plus fiable. Vous pouvez également compter pendant 30 secondes et multiplier le nombre de battements de cœur par 2, ou par exemple pendant 15 secondes et multiplier le battement de cœur par 4.

[nom de l’inséreur= « Paragraphe »]

Pour obtenir une mesure plus fiable, différentes préparations peuvent également être effectuées :

  • Se reposer pendant au moins 5 minutes avant de vérifier ou de mesurer la fréquence cardiaque au repos
  • Éviter les efforts physiques, la nicotine ou les boissons chaudes 30 minutes avant la vérification
  • Ne pas forcer le bras ou la partie du corps sur laquelle la fréquence cardiaque est mesurée
  • Lorsque vous mesurez la fréquence cardiaque au niveau du poignet, posez le bras contre une surface
  • Mesurez la fréquence cardiaque avec le bout du doigt sur l’index et le majeur et n’appuyez pas trop fort pour que le vaisseau sanguin soit comprimé
  • Utilisez une montre et mesurez pendant une minute complète

Interpréter votre fréquence cardiaque

Saisissez votre fréquence cardiaque ci-dessous pour classer, interpréter et comprendre votre fréquence cardiaque.

Pouls au  repos:   battements / min
[nom de l’inséreur = « Paragraphe »]

Vérifier le pouls d’une autre personne

Le pouls d’une autre personne peut être mesuré et vérifié de la même manière que sur vous-même. Cependant, vous ne devez pas utiliser votre pouce, car il y a un risque que vous sentiez votre propre pouls au lieu du pouls de la personne que vous examinez. Ceci est dû au fait que le pouls est fort dans le pouce.

Vérifier le pouls au niveau de la gorge/cou

S’il est difficile de sentir le pouls au niveau du poignet, il peut être utile de vérifier le pouls au niveau de la gorge/du cou, au niveau de l’artère carotide, qui est située entre le muscle oblique du cou et le larynx.

Si une personne a également un pouls faible ou une pression artérielle basse, il peut être plus facile de vérifier le pouls au niveau de la gorge/du cou. Une pression artérielle inférieure à 80 mmHg ou une maladie vasculaire peuvent rendre difficile la prise du pouls au poignet et il est alors recommandé de vérifier le pouls à la gorge/cou.

Un pouls faible ou une pression artérielle basse peuvent rapidement survenir lors d’un accident et il est bon de tester les différentes options à l’avance dans une situation calme. Dans une situation d’urgence, la mesure de la fréquence cardiaque peut donner un aperçu rapide de l’état du patient. Une mesure correcte de la fréquence cardiaque peut sauver des vies.

La fréquence cardiaque varie

N’oubliez pas que le pouls et la fréquence cardiaque peuvent varier en fonction de l’environnement et de la position du corps.

Quelques exemples de moments où la fréquence cardiaque augmente sont lors de:

  • L’activité physique
  • La peur ou le stress
  • La douleur
  • La perte de sang
  • Le café
  • La nicotine
  • La surdose de médicaments
  • L’alcool
  • La carence en acide

La fréquence cardiaque peut également baisser dans différentes situations, voici quelques exemples:

  • Si vous êtes en forme
  • En cas d’évanouissement
  • Lorsque vous prenez des médicaments

Outre le fait que le pouls et la fréquence cardiaque varient, il peut également battre avec une force différente. Avec les activités physiques, le cœur bat plus fort et le pouls devient plus fort. En cas de perte de sang, le pouls devient faible en même temps que la fréquence cardiaque augmente.

Difficile de sentir et de vérifier le pouls

Si le pouls est difficile à sentir au niveau du poignet ou du cou, il existe des aides pour mesurer la fréquence cardiaque. Les aides peuvent être nécessaires pour les personnes ayant une faible pression artérielle et consistent à amplifier les sons du pouls avec un doppler.

Le pouls peut également être vérifié à l’aide d’un stéthoscope. Contactez votre prestataire de soins ou d’autres professionnels de la santé pour obtenir de l’aide si vous avez des difficultés à sentir le pouls.

Battements cardiaques irréguliers

Avoir des battements supplémentaires occasionnels au repos est inoffensif et courant, vous pouvez en savoir plus sur les battements supplémentaires et les palpitations ici. Il est également courant que le rythme cardiaque varie légèrement pendant l’inspiration et l’expiration. Toutefois, si le pouls est souvent irrégulier, cela peut être le signe d’une fibrillation auriculaire ou d’autres problèmes cardiaques. Consultez toujours un médecin si vous soupçonnez des problèmes cardiaques.

Aides techniques pour mesurer et vérifier la fréquence cardiaque

Il existe aujourd’hui de nombreuses aides techniques différentes pour mesurer la fréquence cardiaque, quelques exemples sont une smartwatch, un téléphone ou des moniteurs de fréquence cardiaque. Il est important de garder à l’esprit que ces aides n’indiquent pas toujours des valeurs de fréquence cardiaque correctes et peuvent être sensibles aux interférences. Cependant, ces aides peuvent fournir une valeur approximative et une indication de la fréquence cardiaque. L’utilisation d’un moniteur de pouls numérique est populaire pendant l’exercice pour estimer la fréquence cardiaque actuelle et garder une trace des zones de pouls.

L’artère carotide est un vaisseau sanguin situé dans l’avant-bras et l’endroit le plus courant pour mesurer et vérifier la fréquence cardiaque, lisez plus sur l’artère carotide ici.