ECG

L’ECG est l’abréviation d’électrocardiogramme ou d’électrocardiographie. Il s’agit d’une méthode permettant de mesurer, d’examiner et d’illustrer l’activité électrique et le rythme du cœur. Le cœur étant contrôlé par l’activité électrique, celle-ci peut être détectée à l’aide d’électrodes placées sur le corps.

ECG

L’ECG est souvent réalisé lors de nombreux examens de santé et permet de détecter des anomalies du rythme cardiaque et d’autres maladies cardiaques. Il peut en principe être réalisé dans tous les hôpitaux, chez de nombreux professionnels de santé et même dans une ambulance.

Dans la plupart des cas, un ECG est toujours réalisé si le patient souffre de douleurs thoraciques aiguës ou de problèmes cardiaques. L’examen peut être effectué au repos, mais aussi pendant un effort, par exemple sur une bande d’exercice ou un vélo d’appartement.

Les ECG sont souvent utilisés avant une intervention chirurgicale pour déterminer l’état de santé du patient. Pendant une intervention chirurgicale ou d’autres soins, une variante de l’ECG, appelée télémétrie, peut également être utilisée pour surveiller le rythme cardiaque du patient.

Prendre un ECG

Le processus de réalisation d’un ECG implique que le patient soit allongé sur le dos et que dix électrodes soient placées sur sa poitrine, ses chevilles et ses poignets. En général, aucune préparation n’est nécessaire, mais il faut parfois raser les poils de la poitrine pour que les électrodes aient un bon contact. Les crèmes et autres lubrifiants doivent également être évités aux endroits où les électrodes doivent être placées.

Les dix électrodes sont reliées à un appareil ECG et les résultats de l’examen sont imprimés sur une feuille de papier. La réalisation d’un ECG est sans douleur et dure environ 10 minutes. Il est important d’être calme et détendu pendant l’examen pour obtenir un résultat bon et fiable.

L’ensemble de l’examen est totalement inoffensif et est souvent effectué par une infirmière. Il est fréquent que la peau présente des rougeurs aux endroits où les électrodes ont été posées, mais cela est totalement inoffensif et disparaît au bout d’un moment.

Détection et résultats

Un ECG (électrocardiogramme ou électrocardiographie) peut détecter et montrer des blessures et des maladies du cœur, comme la myocardite. L’examen peut également détecter une crise cardiaque plus ancienne ou si elle est récente, ce qui nécessite alors des soins d’urgence. Cependant, il est important de garder à l’esprit que même si un ECG ne montre aucune lésion, les maladies ou les crises cardiaques ne peuvent être exclues.

Le test peut également détecter la fibrillation auriculaire, qui se produit lorsque le cœur bat plus vite que la normale et de manière irrégulière. Les autres problèmes qui peuvent être détectés sont les blocages, qui entraînent un pouls et une fréquence cardiaque trop lents, ce qui peut alors entraîner des évanouissements et des vertiges. Un traitement possible pour cela pourrait être un stimulateur cardiaque.

EcG à long terme

Si le cœur n’est irrégulier qu’à quelques occasions, il peut être difficile de détecter des anomalies et des maladies cardiaques lors d’un court examen ECG régulier. On peut alors plutôt recourir à un ECG de longue durée, qui est un examen pouvant durer jusqu’à deux jours. Des électrodes sont placées sur le corps et enregistrées par un appareil numérique. Les résultats sont ensuite analysés. Dans certains cas, l’examen peut durer encore plus longtemps, parfois jusqu’à un an, et les résultats sont ensuite régulièrement analysés par un médecin.

L’activité électrique qui est enregistrée se forme dans le nœud sinusal, une partie du cœur située dans l’oreillette droite. C’est le nœud sinusal qui détermine ensuite le pouls et la fréquence cardiaque.