Fréquence cardiaque basse

Le pouls, également appelé fréquence cardiaque, est mesuré en nombre de battements de cœur par minute et varie d’un individu à l’autre en fonction de différentes circonstances. La fréquence cardiaque est souvent vérifiée au repos et est alors appelée fréquence cardiaque au repos. Une fréquence cardiaque faible pour un adulte est inférieure à 60 battements cardiaques par minute, tandis qu’une fréquence cardiaque normale au repos se situe entre 60 et 80 battements cardiaques par minute.

Fréquence cardiaque basse

On considère qu’un adulte a une fréquence cardiaque au repos faible si elle est inférieure à 60 battements par minute. La fréquence cardiaque au repos d’une personne bien entraînée et d’un athlète peut parfois être aussi basse que 40 battements par minute.

Une faible fréquence cardiaque au repos est souvent inoffensive et indique que la personne est en forme. Cependant, si un pouls et une fréquence cardiaque faibles surviennent sans que la personne soit en forme et s’accompagnent de vertiges et d’évanouissements, cela peut être dangereux et indiquer un problème cardiaque.

Le pouls et la fréquence cardiaque d’une personne sont naturellement plus longs au repos qu’en cas de stress, d’exercice ou d’autre activité physique intense. Au repos, le cœur demande le moins d’effort et la fréquence cardiaque est faible.

Cependant, le pouls et la fréquence cardiaque peuvent changer rapidement et s’adapter à des circonstances externes ou internes. Ces changements sont souvent totalement inoffensifs pour le corps et une modification temporaire de la fréquence cardiaque est dans la plupart des cas tout à fait naturelle. Le cœur ne pompe que le sang nécessaire pour le moment et peut s’adapter rapidement.

Facteurs qui augmentent brièvement la fréquence cardiaque

Exercice physique

Lors d’un exercice ou d’un autre effort physique, le pouls et la fréquence cardiaque augmentent. Le cœur travaille plus fort pour pouvoir donner plus d’oxygène à tous les organes qui sont maintenant exposés à une charge de travail plus importante.

Maladie

En réponse aux neurotransmetteurs du système immunitaire, la fréquence cardiaque augmente également en cas de fièvre, de blessure ou d’une certaine forme d’infection. Ceci est fait pour que le corps puisse transporter plus de sang riche en oxygène en même temps que les immunoglobulines du corps qui attaquent la maladie de différentes manières.

Stress émotionnel

En cas de stress ou de peur, le pouls et la fréquence cardiaque augmentent temporairement. Le rythme cardiaque ralentit ensuite lorsque la peur ou le stress disparaît. Il existe également de nombreuses autres performances émotionnelles liées au rythme cardiaque. À titre d’exemple, beaucoup aiment associer le cœur à l’amour et aux événements romantiques.

Température extrême

Les conditions extérieures froides augmentent le rythme cardiaque pour donner plus de sang au corps avec l’intention de le réchauffer. La même chose peut se produire en cas de chaleur extrême où l’intention est plutôt de refroidir le corps.

Médicaments

Qu’il s’agisse de médicaments prescrits par un médecin, de compléments alimentaires ou d’autres substances, ces médicaments peuvent provoquer des battements cardiaques malsains et trop rapides, à court comme à long terme.

Niveaux de glycogène

Si le taux de sucre dans le sang baisse, le corps va agir en augmentant le rythme cardiaque avec l’intention de donner plus d’énergie aux muscles et aux autres organes.

Chocolat / Café

Les boissons caféinées et les collations qui contiennent du chocolat augmentent temporairement la fréquence cardiaque.

Alcool

Les vaisseaux sanguins du corps se dilatent pendant l’intoxication. Cela signifie que le cœur doit pomper plus fort pour maintenir la pression sanguine dans les vaisseaux les plus éloignés du cœur, ce qui entraîne une augmentation du pouls.

Déshydratation

Dans les cas où l’organisme se déshydrate, le sang ne pourra pas circuler dans le corps à la même vitesse car les déchets s’accumulent dans le sang. Le cœur s’adapte alors en augmentant la fréquence cardiaque pour pouvoir évacuer plus rapidement ces déchets.

Fumer

Fumer ou utiliser différents types de produits à base de nicotine affecte la fréquence cardiaque, à la fois pendant la consommation proprement dite, mais aussi pendant un certain temps après. En cas d’utilisation continue, cela entraîne également une augmentation de la pression artérielle.

Mesurer et vérifier la fréquence cardiaque

Il est bénéfique de connaître sa propre fréquence cardiaque au repos pour avoir une indication de son propre bien-être et de sa santé globale. Le pouls peut être vérifié à différents endroits du corps, par exemple au poignet, à l’aisselle ou au cou.

Il est bon d’essayer de mesurer sa propre fréquence cardiaque pour avoir une indication de son état de santé. Pour obtenir un résultat précis, placez un doigt sur le point de mesure et comptez le nombre de battements de cœur pendant 60 secondes. Vous pouvez en savoir plus sur la mesure et la vérification de votre fréquence cardiaque ici.

Après avoir déterminé une fréquence cardiaque au repos, vous pouvez mesurer et vérifier votre fréquence cardiaque à différents moments pour comprendre comment certains comportements, activités, mais aussi comment différents types d’aliments et de boissons affectent votre fréquence cardiaque.

Une fréquence cardiaque basse est la cote la plus basse de la fréquence cardiaque. Si votre fréquence cardiaque augmente, la cote suivante sera fréquence cardiaque normale.